à l'horaire

author

Réaliser un tapis tressé : simple et écologique

28 oct. Domaine Cataraqui

De 15:30 à 16:30 à la Salle Broche (Maison du chauffeur) du Domaine Cataraqui

Comment transformez vos guenilles et vieux vêtements en œuvre utilitaire ? Jocelyne Forget vous enseigne une façon de fabriquer des tapis tressés. Simple, ravissant, et écologique !

Native de la région de Sherbrooke, Jocelyne Forge s’adonne à l’artisanat depuis plus de 60 ans. Elle enseigne à la Maison Routhier et est artisane au à l’Atelier du patrimoine vivant (via le Centre de valorisation du patrimoine vivant). Elle est également formatrice pour le Cercle des Fermières.

J’ai appris plusieurs techniques avec ma mère et par la suite avec les Cercles de Fermières du Québec. Je pratique le tissage, le fléché, la couture, la courtepointe, le tricot, le crochet, la broderie, la frivolité et les tapis lacés sur corde et tressés.

Historique de la technique :  

Vers 1920, des touristes découvrent des tapis tressés en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent. C’est le désir de récupération des tissus plus épais par manque d’argent et de matériaux qui occasionne la « création » de ce savoir-faire. Les tapis tressés sont composés de vieux vêtements de lainage taillés en bandes et tressés et lacés pour en faire des tapis ou sous-plats. De nos jours il est difficile d’utiliser les vieux vêtements car les tissus n’ont pas tous la même composition.